Plessis de châtaigner

Le plessage est une technique traditionnelle de taille. Il exige une bonne maîtrise technique pour que l’entaille réalisée sur le tronc de l’arbuste ne provoque pas sa rupture. L’avantage est que la haie ainsi constituée est en totale harmonie avec votre extérieur.


Plessis de châtaignier. Le plessage permet retenir les sols. On peut l’utiliser en mur de soutènement piétonnier. Habillé de plantes, il retient et bloque la terre.
Ganivelle en gaulette de châtaigner. Un élément de décoration de 60 cm de hauteur qui permet de créer des délimitations. Le châtaignier est un bois durable, en général supérieur à 10 ans.


Plessage de châtaignier pour un mur de soutènement retenant 2 à 3 tonnes de terre sur 11 mètres linéaires. Les tuteurs de châtaignier font 3,4 cm de diamètre avec les branches tressées appelées Golettes. Les Golettes mesurent 2 à 3 centimètres de diamètre sur 3 m de long et sont traitées de façon homogène sur la longueur de la palissade.


Mur de soutènement de 30 cm de hauteur qui vise à séparer une partie de terre, qui sera ensuite aménagée avec des arbres fruitiers palissés sur une structure bois, et une allée recouverte de gravillon ou plus précisément un parking.


Allée piétonne en gravier retenue par un plessis de châtaigner.

Le plessis de châtaigner ne sert pas que de mur de soutènement, il peut être aussi décoratif et servir à délimiter un espace. Ici, une balustrade en plessis de châtaigner qui pourra accueillir des jardinières tout en délimitant la terrasse du jardin.

Enregistrer